Reportage

Naturels, certains additifs ?

Les produits bio sont en principe aussi naturels que possible, formulés avec une quantité limitée d’additifs. Pourtant, on retrouve certains codes d’additifs « E » autorisés par la réglementation européenne stricte au sujet du bio. Vous pouvez compter sur cette garantie en tant que consommateur.

Pas toujours chimiques
Ce code « E » peut donner l’impression que ces produits sont synthétiques, mais tous les additifs ne sont pas issus d’un laboratoire. Des produits naturels, ou parfaitement identiques aux molécules naturelles peuvent avoir un code « E ».
 

Quelques exemples naturels

  • E406 : vous le connaissez certainement mieux sous le nom d’agar-agar, une alternative à la gélatine produite à partir des algues.
  • E407 désigne les carraghénanes, extraits des algues, et utilisés comme stabilisants et épaississants, comme dans le lait chocolaté, par exemple.
  • E410, un autre épaississant ? C’est la gomme de caroube !
  • E330 désigne l’acide citrique. Il est extrait du citron, mais il peut également être produit lors de la fermentation de la mélasse par exemple.


Les additifs qui ne sont pas autorisés
Dans vos produits bio, vous ne trouverez pas de conservateurs, exhausteurs de goût, colorants ou arômes artificiels.
 

Euh… combien ?

Vous retrouverez toute la liste des additifs alimentaires E sur le site du SPF Santé publique.

 

EN SAVOIR PLUS :
QUE GARANTISSENT LES LABELS BIO ? >