Reportage

Voilà comment Sandra mange vrai et bon

Biographie

  • Sandra, Event Planner
  • écrivaine, photographe et blogueuse culinaire de Leeks and High Heels, où elle publie des recettes et conseils gastronomiques
  • fille de Willy Slawinski, chef du restaurant Apicius à Gand (deux étoiles Michelin)
  • a découvert Bio-Planet en 2017

 

Que veut dire vrai et bon pour vous ?
Je cuisine avec des ingrédients frais, bio et honnêtes. J’ai ça dans le sang. Je suis pour ainsi dire née dans une cuisine professionnelle : mon père était le chef-coq Willy Slawinski. Papa avait son potager d’herbes, qui était géré selon les principes écologiques : sans pesticides. Et certaines plantes étaient placées côte à côte pour prévenir les maladies. Il travaillait avec les fermiers du coin, qui cultivaient des légumes et des herbes spécialement pour son restaurant. Il était – il y a trente ans – un des premiers chefs à revenir vers les fermiers. Le bio et le naturel, je suis tombée dedans quand j’étais petite. Pour moi, ce sont les bases du vrai et bon.
 

Que préparez-vous de vrai et bon ?
J’aime bien les recettes fraîches, simples et de saison. Contrairement à Papa, je ne cuisine pas de la gastronomie et je n’applique pas de techniques culinaires compliquées. J’aime bien partir d’une recette classique, mais j’ajoute ma touche personnelle. Dans mon steak-frites, je ferai les frites avec des patates douces plutôt que des pommes de terre ordinaires, par exemple. J’ai toujours aimé manger et cuisiner. C’est comme ça que mon blog Leeks and High Heels est né : pour transmettre mes recettes aux amis qui les réclamaient sans arrêt.
 

Quel ingrédient est vrai et bon ?
Le curcuma est une racine, cousine du gingembre. L’épice est utilisée dans cuisine asiatique et marocaine. J’en mets dans mon smoothie le matin, dans mon lait d’amande le soir, dans mes plats mijotés… C’est un excellent condiment et j’en utilise souvent ! Je crois bien que j’en achète un pot par mois.
 

Quel est votre conseil santé vrai et bon ?
L’après-midi, j’ai souvent un petit coup de pompe. Je ne veux pas me ruer sur des sucreries ou des sodas, mais un fruit n’est pas assez consistant pour me faire tenir encore quelques heures. Alors je me prépare des energy balls. Au mixeur, je mélange des dattes avec des pistaches, des amandes ou d’autres fruits secs, auxquels j’ajoute du cacao en poudre, de la noix de coco râpée, voire de la poudre de betterave rouge. Je forme des boulettes que je place dans une boîte hermétique au frigo. Elles se conservent jusqu’à deux semaines et c’est le snack idéal !

Le plat vrai et bon de Sandra
J’aime la pureté naturelle des légumes et leur goût authentique. C’est pourquoi j’en consomme beaucoup, comme dans cette recette où ils côtoient des brochettes de poulet mariné.

Vers la recette