À l'honneur

Délicieux et sans lactose

Vous n’aimez pas le lait de vache ? Pas de souci : les « laits » tendance nous viennent tout droit des plantes. Vous n’avez que l’embarras du choix. De la noix de coco aux amandes... Sans lactose, pour voir la vie en rose.

Pourquoi moins de lait ?

Les produits laitiers sont pleins de nutriments. Ce sont des sources de calcium et de magnésium, tous deux bons pour les muscles et les os. Cependant, puisque consommer trop de produits laitiers n’est ni bon pour votre corps ni pour l’environnement, de plus en plus de personnes optent pour une alternative végétale. Pour d’autres, c’est le corps qui rouspète : ils ne supportent pas (ou plus) le lait. Il s’agit, la plupart du temps, d’une intolérance au lactose.  
 

Comment savoir si vous êtes intolérant au lactose ?

Les symptômes ne sont pas toujours aussi évidents. L’intolérance au lactose peut aller de pair avec des troubles diffus comme des maux de tête, de la fatigue ou des problèmes de peau. Elle se déclare souvent à un âge plus avancé : l’hypersensibilité est très rare à la naissance. C’est souvent la conséquence d’un mode de vie très chargé et d’une flore intestinale dérangée. Mais vous pouvez facilement vérifier par vous-même. Laissez de côté les produits laitiers pendant deux à trois semaines, le temps de laisser votre système digestif se calmer et évacuer l’excédent de lactose. Les symptômes diminuent-ils ? S'aggravent-ils quand vous buvez à nouveau du lait ? Alors, consultez votre médecin. Sur la base de votre témoignage, il pourra peut-être vous diagnostiquer. Un test respiratoire ou une prise de sang apportera une réponse définitive.

On ne se débarrasse pas d’une intolérance au lactose avec des médicaments, mais bien en adaptant votre alimentation. Diminuer ou arrêter les produits laitiers ne signifie heureusement pas la fin de tout plaisir gastronomique :  les alternatives végétales et les produits sans lactose sont tout aussi savoureux. De plus, en choisissant des produits bio, vous êtes certains que ceux-ci débordent de bons nutriments, sans aucun additifs chimiques ou synthétiques.

L’intolérance au lactose peut-elle parfois s’estomper ?

Cela dépend de la cause de l’hypersensibilité. En réalité, il s’agit d’un facteur génétique : certaines personnes produisent naturellement trop peu, ou parfois pas du tout, de lactase, une enzyme digestive. Cela arrive rarement mais cela implique que vous deviez bannir les produits laitiers jusqu’à la fin de vos jours. C’est souvent une question d’excès : votre corps ne peut absorber le surplus de lactose à cause d’une flore intestinale dérangée. Supprimer (temporairement) les produits laitiers constitue une solution : si vos intestins ont le temps de se rétablir, il y a beaucoup de chance que vous puissiez à nouveau digérer le lactose (en petites quantités). Votre flore intestinale peut aussi être déréglée par une inflammation ou par une cure antibiotique. Il est possible que des symptômes apparaissent temporairement après avoir mangé des produits laitiers. 

 

10 x « Quoi ? Il y a du lait là-dedans ? »

Ces 10 produits ont l’air innocents, mais lisez bien l’étiquette avant de les acheter car ils contiennent plus que probablement du lait : 

  • pizza
  • pâté
  • saucisse
  • chips
  • cubes de bouillon
  • chocolat
  • conserves de poisson
  • Baileys
  • croquettes
  • croûtons

 

Info ou intox ?

Vrai ou faux ? Examinez les faits
 

Les produits laitiers maigres ou demi-écrémés contiennent plus de lactose

INFO. Ils ont effectivement une teneur plus élevée en lactose. Le sucre de lait est en fait contenu dans la partie liquide du lait et non dans la graisse. C’est donc pour cela que le fromage contient moins de lactose. La règle : plus le fromage est vieux, moins il contient de lactose. Les fromages frais comme le cottage cheese, la mozzarella, la ricotta, etc. contiennent beaucoup de lactose.

 

Le « fromage » végane existe

INFO. Bien qu’il ne soit plus vendu sous l’appellation « fromage », tout comme les alternatives végétales au lait. Il ne s’agit plus d’un produit laitier car une alternative végétale au fromage ne contient pas une seule trace de lait. On les produit la plupart du temps à partir de fruits secs. Les noix de cajou sont particulièrement populaires pour leur saveur crémeuse et pour le « lait » plus épais qu’elles produisent. Les amandes sont aussi très réputées. Comment s’y prend-t-on ? Les fruits secs sont ramollis, moulus et mélangés avec des édulcorants et des colorants naturels, puis fermentent après ajout de probiotiques. Il existe aussi des alternatives au fromage à base de tofu. Mais faites attention de ne pas les confondre avec du « fromage végétarien » car on les trouve aussi au rayon fromage et ils sont effectivement produits à base de lait. La différence est qu’on n’utilise pas de présure animale mais bien une variante végétale.

FR - Ontdek het recept

Boisson aux amandes maison

Naar het recept