À l'honneur

L’huile d’olive est-elle une bonne huile ?

L’huile d’olive est-elle vraiment une meilleure alternative aux matières grasses classiques ? Découvrez les différentes caractéristiques de l’huile d’olive.

L’huile d’olive ne contient pas d’acides gras saturés et s’utilise aussi bien froide que chaude. Privilégiez l’huile extra vierge : 100 % naturelle, c’est une importante source d’antioxydants. Étant donné qu’elle n’est pas chauffée lors de la pression, elle est de qualité supérieure. Dans le cas où l’huile d’olive n’est pas extra vierge, on chauffe l’huile avant de la refroidir afin d’éviter toutes les impuretés, au détriment du goût.

À quoi devons-nous être attentif lors de l’achat d’huile ?

  • Lisez l’étiquette et vérifiez si le produit peut ou non être chauffé.

  • Variez et préférez les huiles riches en oméga 3.

  • Conservez l’huile à température ambiante et à l’abri du soleil. La lumière du soleil accélère l’oxydation de l’huile, qui devient rance. C’est pour ça que de nombreuses bouteilles d’huiles sont plus foncées.

Tant de sortes d’huiles

Il existe énormément de types d’huiles différents. Voici quelques informations sur les huiles les plus courantes :

  • Huile d’olive extra vierge. De première pression, non chauffée et donc de qualité supérieure. Composée à 70 % d’acides gras essentiels insaturés, elle contient un taux élevé de vitamine E. Utilisez cette huile pour vos préparations froides afin d’en conserver la qualité optimale.
  • Huile de coco. Huile végétale, elle contient 80 % de graisses saturées. Vous pouvez l’utiliser pour varier vos préparations, elle peut d’ailleurs être chauffée.
  • Huile d’argan. S’utilise aussi bien en cuisine que dans des cosmétiques. Lisez l’emballage. Originaire d’Afrique du Nord, elle est riche en vitamine E.
  • Huile de noisette. L’huile de noisette grillée ajoute une touche plus prononcée de noisette.
  • Huile de chanvre. Riche en oméga 6.
  • Huile de graines de lin. Riche en oméga 3, à ne pas chauffer.
  • Huile de cacahuète ou d’arachide. Riches en oméga 6, elles peuvent être chauffées grâce à la présence d’acides gras saturés, mais lisez toujours l’emballage.
  • Huile de pépins de courge. Certaines huiles de pépins de courge peuvent être chauffées, d’autres non. Lisez l’emballage.
  • Huile de sésame. Grillée ou non, elle peut parfois être chauffée mais ça n’est pas toujours le cas. Lisez l’emballage.
  • Huile de noix. Contient de grandes quantités d’oméga 3 et 6, à utiliser dans des préparations froides.
  • Ghee. Graisse d’origine animale clarifiée au beurre. Contient plus de graisses saturées que le beurre. Peut être chauffée à très haute température (250 °C).
  • Ghee de chèvre. Graisse animale produite à base de beurre au lait de chèvre. Peut être chauffée à très haute température (250 °C).
  • Huile de caméline. Originaire d’une plante de la famille des crucifères, riche en oméga 3 et vitamine E, destinée aux préparations froides.
  • Huile de colza. Riche en oméga 3 et en vitamine E, pour les préparations froides.
  • Huile de maïs. Riche en oméga 6, convient à la cuisson, la grillade et la friture.
  • Huile de carthame. Riche en oméga 6.
  • Huile de tournesol. Riche en oméga 6, convient à la cuisson, la grillade et la friture.