À l'honneur

Vrai et bon avec les bonnes graisses

Les graisses n’ont pas bonne réputation : on les stigmatise comme des nutriments superflus, mauvais pour la santé, faisant grossir… Ce n’est pas toujours le cas, car les graisses sont une source d’énergie importante pour le corps. Elles apportent aussi les vitamines et les acides gras essentiels indispensables à une bonne santé. Cela dépend surtout du type de graisse que vous utilisez.

Saturées ou insaturées ?

On peut distinguer les graisses en deux catégories sur la base de leur structure chimique : les graisses saturées et insaturées.
 

Les graisses saturées et les acides gras trans ne sont pas un bon choix : ils augmentent votre taux de cholestérol ainsi que le risque de maladies cardiovasculaires. On retrouve les graisses saturées dans le beurre, les margarines solides, la crème fraîche, l’huile de friture, le lait entier, les biscuits, les chips et le chocolat, par exemple.

Les graisses insaturées constituent un meilleur choix : elles protègent contre les maladies cardio-vasculaires et veillent au bon fonctionnement de votre cerveau. On les retrouve dans l’huile d’olive mais aussi dans l’avocat, le poisson gras et les fruits secs.
 

Comment les reconnaître ? À température ambiante, les graisses saturées sont solides et les graisses insaturées sont liquides.

Animales ou végétales ?

Les graisses d'origine animale contiennent en général davantage d’acide gras saturés (et donc mauvais pour la santé). La seule exception à cela : les graisses de poisson.

Les graisses végétales contiennent la plupart du temps davantage de graisses insaturées et constituent donc un meilleur choix. Cela dit, il existe aussi des exceptions : l’huile de coco et l’huile de palme contiennent des graisses saturées.

Visibles ou invisibles ?

Les graisses visibles sont, entre autres, l’huile, le beurre, la margarine, la minarine, la mayonnaise, la crème et le gras de viande.

Les graisses invisibles se « cachent » dans les aliments. Pensez aux en-cas riches en graisse et en sucre (les chips, les biscuits, la tarte, le chocolat), à la charcuterie, aux fruits secs et aux poissons gras. La plupart de ces graisses, sauf les fruits secs et le poisson frais, sont transformés de manière industrielle, ce qui diminue la qualité des graisses.