À l'honneur

Le témoignage de Jan

À 20 ans, Jan découvre qu’il a le diabète. Du jour au lendemain, il doit changer son style de vie et opter pour une alimentation pauvre en sucre.

« Malgré tout, je m’y suis vite habitué. Plus encore, la maladie a finalement donné un tournant positif à ma vie. Par la force des choses, j’ai dû manger de manière plus équilibrée. Et jusqu’ici, ça me réussit très bien. »

Les écarts sont permis

« Entre-temps, je suis devenu papa de Loïse et Morris, et avec ma femme, nous faisons tout notre possible pour manger de façon variée. Les légumes sont à la base de notre alimentation. Nous cuisinons bio et faisons attention aux petits extras que nous donnons aux enfants. Bien entendu, ils peuvent grignoter de temps en temps. D’ailleurs, toute la famille raffole des gaufres que l’on trouve sur le marché ! Et moi aussi, il m’arrive d’en prendre une… Ce n’est pas un problème, tant que je réagis de manière appropriée, en m’administrant une dose d’insuline par exemple. »

Plus de discrétion

« Avant, je devais toujours emporter mon appareil de mesure et mes stylos d’injection, pour pouvoir m’administrer mon traitement en cas de besoin. Mais depuis que j’ai une pompe et un capteur Bluetooth, tout est devenu plus discret. C’est vrai que je ne peux jamais manger et boire ce que je veux. Mais avec le temps, je m’y suis fait. Ce n’est pas la mer à boire. Une soudaine envie de sucré ? J’ajoute un peu de sucre de fleur de coco, de miel ou d’agave à mon cake, mes fruits ou mon yaourt. C’est facile et, honnêtement, tout aussi bon. »

Découvrez la recette de Jan pour :

une salade grecque à la courge grillée et au pesto de coriandre
 

Vers la recette