À l'honneur

Elle vous donne la patate !

Avec sa belle couleur orangée, la patate douce mérite une place de choix sur vos tables d’automne. Inspirez-vous de nos recettes et conseils : en soupe, au four ou en purée, elle régalera à coup sûr petits et grands !

Un régal coloré dans le monde entier
Avec ses belles couleurs, du blanc au violet en passant par l’orange vif, la patate douce attire l’œil et régale les gourmets du monde entier de sa saveur sucrée. Originaire du Pérou, elle se déguste à présent sur les 5 continents. Incontournable lors du repas de Thanksgiving aux États-Unis, appréciée au Canada et jusqu’au Japon et en Indonésie, vous n’aurez que l’embarras du choix pour trouver la recette parfaite !

 

Aussi colorée que vitaminée !
Elle est aussi riche en vitamine A, en fibres et en potassium. Une vraie petite bombe pour faire le plein d’énergie à l’approche de l’hiver. Ce tubercule, qui n’appartient pas à la famille des pommes de terre est également riche en inuline. L’inuline est une fibre alimentaire digérée beaucoup plus lentement que l’amidon contenu dans la pomme de terre. Elle présente donc un certain intérêt dans la gestion du diabète. 

 

Pour tous les gourmets
Sa saveur sucrée qui rappelle un peu celle de la châtaigne remporte tous les suffrages à table, y compris auprès des (petits) gourmands les plus exigeants. Sa texture, également très douce en purée, se marie idéalement avec la carotte, le panais, le céleri-rave, ou tout simplement la pomme de terre. En accompagnement, la patate douce sera idéale avec une viande ou un poisson au four, mais aussi avec des plats végétariens. Elle fait également merveille dans un wok ou rôtie au four. 

 

Bien conservée
Conservez vos patates douces dans un endroit frais et sec, mais pas au réfrigérateur ! De plus, lorsque vous avez épluché vos tubercules, cuisinez-les rapidement car ils ont tendance à noircir très vite. 

 

Sous toutes les formes : quartiers de patates douces à la crème au citron vert
Nettoyez 2 patates douces sous l’eau froide et épongez-les. Coupez-les en quartiers de max. 1,5 cm d’épaisseur. Transvasez-les dans un plat à four et aspergez-les d’1 c. à soupe d’huile d’olive. Épicez de gros sel marin, de poivre noir, d’1/3 de c. à café d’origan séché et d’1 pincée de poivre de Cayenne. Mélangez bien et glissez le plat 25 à 30 min au four préchauffé à 180 °C. Servez avec une sauce dip préparée en mélangeant 3 c. à soupe de crème épaisse, le zeste et un trait du jus d’1 citron vert, et du poivre noir du moulin. Dégustez ces bouchées apéritives parfaites pour 4 personnes.