À l'honneur

Écologique, familial et zéro déchet : Wash Wash Cousin

Christel Carlier, une entrepreneuse de 36 ans, a relevé le défi de transformer nos salles de bains en lieux zéro déchet. À partir de son atelier familial à Saint-Denis-Bovesse, elle a développé une gamme complète de cosmétiques « zéro déchet ». Bienvenue chez Wash Wash Cousin.

« Quand les gens m’envoient un mail pour me dire que leur vie a changé à la suite de l’utilisation d’un shampoing solide, c’est que j’ai réussi »

25 kilos de déchets par an dans la salle de bains

Christel Carlier est la jeune entrepreneuse à l’origine de la marque « Wash Wash Cousin ».
« Si l’on ne compte que la salle de bains, une famille de quatre personnes produit chaque année en moyenne 25 kilos de déchets. C’est énorme. Je trouvais qu’il fallait y remédier : j’ai fondé “Wash Wash Cousin” il y a quatre ans. Nous fabriquons toutes sortes de cosmétiques “solides” qui permettent de transformer votre salle de bains en un lieu “zéro déchet”. Notre gamme comprend des shampoings solides, des après-shampoings solides, du dentifrice solide, des pains de rasage… Le tout zéro déchet ! »

 

De plus en plus de personnes osent le changement

Les gens ont beau réagir avec beaucoup d’enthousiasme aux différents produits fabriqués par Christel, son entourage se montrait pourtant fort pessimiste, dans un premier temps, quant à ses chances de succès.
« Lorsque j’ai dévoilé mon projet de création de Wash Wash Cousin à mes amis et à ma famille, ils se sont montrés très critiques. Ils pensaient que mon entreprise n’aurait aucune chance. Et maintenant, ils utilisent tous les produits Wash Wash Cousin !
Il y a quelques années, les barres de shampoing et l’après-shampoing solides n’étaient pas encore rentrés dans les mœurs. Mais peu à peu, les gens ont découvert une autre façon de prendre soin d’eux et l’histoire de Wash Wash Cousin a décollé. Et je constate que chaque jour, de nouvelles personnes osent le changement. »
 

Des tests dans la cuisine

Christel doit principalement son succès à l’immense passion qu’elle voue à ses produits.
« J’ai démarré il y a quatre ans, seule chez moi. Je me suis retrouvée dans ma cuisine à faire énormément de tests. Ce n’est pas évident de développer un produit à partir de zéro. Il existe très peu de recherches en matière de production de cosmétiques solides. Par conséquent, il faut sans cesse expérimenter et améliorer son produit.
Finaliser un produit demande beaucoup de temps. Il y a des moments où vous pensez avoir trouvé la formule idéale pour un produit déterminé, mais ensuite, lorsque vous l’utilisez au quotidien durant quelque temps, vous découvrez des choses que vous pouvez encore améliorer. »
 

L’envie de poursuivre le développement

« Personnellement, je puise beaucoup d’énergie dans les différents messages que je reçois des clients. Quand les gens m’envoient un mail pour me dire que leur vie a changé à la suite de l’utilisation d’un shampoing ou d’un savon Wash Wash Cousin, c’est que j’ai réussi. Ça me donne le courage de poursuivre et de continuer à créer. J’aime le fait d’être indépendante, mais le travail ne s’arrête jamais. Et pourtant, le désir de devenir encore meilleure, d’aller plus loin et de se développer encore plus demeure incroyablement grand ! »
 

Le rêve de Christel

Si cela ne dépendait que de Christel, elle achèterait toutes les matières premières pour ses produits auprès de producteurs locaux. En pratique, il n’est pas possible de trouver toutes ces substances en Belgique.
« Je rêve de fabriquer un produit 100 % belge, mais c’est impossible pour le moment. Néanmoins, nous effectuons actuellement des tests sur diverses substances résultant du processus de brassage de la bière. Il est encore trop tôt pour parler de réussite : il faudra encore pas mal de temps pour mettre ce produit au point. »

 

Rock’n’roll dans la salle de bains

Avec les produits Wash Wash Cousin, Christel prouve que les cosmétiques peuvent avoir une haute teneur en rock’n’roll.
« Pour moi, les produits Wash Wash Cousin sont le reflet de ma personnalité. Notre logo est rock’n’roll, nos produits le sont tout autant. Dans le même ordre d’idées, dans nos textes sur les emballages et les réseaux sociaux, nous essayons toujours d’être différents de ce à quoi vous pourriez vous attendre, à première vue, de produits cosmétiques.
Ici, dans notre atelier, c’est aussi un peu rock’n’roll tous les jours. Je me souviens qu’en 2019, nous avons organisé une journée portes ouvertes pour donner aux gens une idée de ce qui se déroulait en coulisses. À l’époque, nous avions prévu environ 200 personnes. Au final, il y en a eu plus de 1000, les gens étaient littéralement PARTOUT ! Sur le moment, nous étions complètement dépassés, mais rétrospectivement, c’est en fait le plus beau compliment que l’on puisse recevoir en tant que jeune entrepreneur. Cela veut dire que les gens sont véritablement intéressés par votre produit. »


 

< Aux résultats de recherche
< En route pour le Tour Local