À l'honneur

Authentique miel d'abeilles bio

On n’y prête pas toujours attention, mais l’activité intense des abeilles joue un rôle très important dans notre vie. Elles butinent de nombreuses plantes et fleurs, et nous offrent ensuite leur miel. Un beau travail d’équipe !

Authentique miel bio

Produire du miel bio, ce n’est pas si simple : les apiculteurs bio doivent répondre à de nombreuses conditions pour que leur miel puisse porter le précieux label :

  • Les abeilles se déplacent dans un rayon de 3 km. Les ruches doivent donc se trouver à minimum 3 km de toutes industries, cultures non bio et voies rapides.
     
  • Les ruches doivent être fabriquées et entretenues avec des matériaux naturels, comme la propolis, la cire et l’huile végétale.
     
  • Les abeilles passent l’hiver en se nourrissant de leur propre miel. Elles ne reçoivent donc ni eau sucrée ni traitements chimiques.
     
  • Les cadres de la ruche sont retirés, nettoyés et travaillés à froid. Tous les précieux composants du miel sont ainsi préservés, ainsi que son goût plein et intense.

Des exigences strictes donc, qui rendent l’apiculture bio et la fabrication de miel bio encore difficiles en Belgique. C’est la raison pour laquelle vous trouvez du miel bio d’autres pays dans nos rayons.

 

De l’énergie à revendre

Le miel est composé à 70 % de glucides, principalement du fructose et du glucose, deux sucres simples que notre corps absorbe facilement. Une véritable bombe d’énergie. Le glucose agit rapidement et alimente notre cerveau. Le fructose est assimilé plus lentement et est plus sucré que le glucose.

Le miel est liquide par nature, car la température dans la ruche tourne autour des 40 °C. Après transformation, le miel se cristallise à une vitesse déterminée par les sucres naturels qu’il contient : quelques jours, 1 mois, 1 an… Un miel qui contient plus de glucose se solidifie plus vite. Et cela influence également son goût, sa couleur et son utilisation.

Un autre élément joue aussi un rôle important sur le goût du miel : les sortes de fleurs que les abeilles ont butinées. On peut ainsi distinguer 2 sortes de miel : le monofloral, produit à partir du nectar d’1 fleur spécifique, et le multifloral (ou miel de fleurs), à partir de plusieurs sortes de fleurs. Il existe bien sûr de nombreuses nuances de goût parmi ces variétés, par exemple :

  • le miel d’acacia (monofloral) : robe claire et brillante, goût doux. Essayez-le dans le thé ou dans du yaourt.
     
  • le miel de montagne (multifloral) : produit par des abeilles vivant dans les montagnes, où elles collectent leur nectar. Son goût puissant est un régal dans le thé ou sur la tartine ; il apportera aussi une touche de douceur à votre vinaigrette.
     
  • le miel de forêt (multifloral) : robe foncée et goût à la fois puissant et délicat. Un caractère bien trempé, idéal pour ajouter une note sucrée à votre plateau de fromages.
     

 

De l’or en pot

Le miel se conserve longtemps, jusqu’à plusieurs années même ; sa couleur peut alors évoluer. Gardez votre miel dans un pot hermétique, au sec et à l’abri de la lumière. Sa température idéale de conservation est de 18 °C ; ne mettez donc jamais votre miel au réfrigérateur.

Avec le temps, le miel peut durcir. Pour le rendre à nouveau liquide, c’est très simple : réchauffez votre pot de miel au bain-marie, en veillant à rester en dessous des 40 °C (sinon, votre miel perdra ses qualités nutritives).

 

Conseils de dégustation

On connaît bien le miel comme garniture pour la tartine, dans du yaourt ou dans le thé. Mais savez-vous tout ce que vous pouvez faire avec tant de saveurs différentes ? Ajoutez du miel à vos sauces et marinades pour les adoucir un peu, en le combinant par exemple à du vinaigre balsamique ou de la sauce soja. Ou intégrez du miel à vos salades, quiches et barres de céréales maison. Le miel accompagne aussi très bien le fromage de chèvre, par exemple. Petit conseil pour le thé : laissez refroidir un peu le thé brûlant avant d’y ajouter du miel. Sinon, vous perdrez les effets antibactériens des enzymes.

 

Pas de miel pour les tout-petits

Le miel est un produit entièrement naturel, non pasteurisé. Il peut donc contenir des traces sporadiques de botulisme. En effet, les abeilles collectent parfois de l’eau où la bactérie C. botilinum est présente. Les enfants de moins d’1 an n’ont pas encore les défenses suffisantes pour lutter contre cette bactérie, au contraire des enfants plus âgés et des adultes. Il est donc recommandé de ne pas donner de miel aux enfants de moins d’1 an.

 

En savoir plus sur le miel bio ? Lisez notre reportage sur Toca, producteur espagnol de miel bio.